SYNTHESE

Au terme du 2ème trimestre 2002 et sur la base des informations économiques disponibles, il est à noter que l’économie djiboutienne s’est globalement bien portée. En témoignent les évolutions constatées par rapport au 2ème  trimestre de l’année dernière et dont voici une synthèse succincte.

 

ü      Au niveau du secteur secondaire, l’état des deux grandes entreprises publiques que sont l’ONED et l’EDD,  est globalement satisfaisant.

 

-         l’EDD continue toujours à affermir sa situation technique et commerciale. Ainsi l’énergie produite et la consommation facturée ont toutes les deux augmenté de 4,6% et le taux de rendement commercial s’est stabilisé à un niveau relativement élevé ( 70%).

 

-         En ce qui concerne l’ONED, bien que la production d’eau soit en recul de 4%, l’entreprise a pu réduire sensiblement les pertes sur son réseau (qui passent de 25% à 17%) et ainsi la consommation facturée a augmenté de 6%.

 

 

ü      La chaîne de transports a été caractérisée dans l’ensemble par une performance notable.

                  

-         Le trafic portuaire a dans sa globalité (Entrée et Sortie) progressé de 29,4% comparé à son niveau du second trimestre 2001. En effet, le volume de marchandises au débarquement a enregistré une hausse de 14,7% sur cette période, principalement en raison de l’augmentation des importations éthiopiennes et de l’activité de transbordement. Stimulé par l’envolée des exportations éthiopiennes (+118 %), le volume des marchandises à l’embarquement a quant à lui, connu une hausse remarquable de 68,2%.

 

-         Au cours de ce 2ème trimestre 2002, tous les indicateurs du trafic de l’Aéroport sont au vert par rapport aux résultats enregistrés au 2ème trimestre 2001. En effet, les mouvements d’avions sont en hausse de 7,5% tandis que le nombre de passagers (hors transit) a augmenté de 9,5%. En outre, le fret a dépassé de plus de 50% de son volume de l’année dernière à la même période.

 

-        Le Chemin de Fer reste encore le maillon faible de la chaîne de transports. Ainsi le volume de marchandises transportées par voie ferrée (import et export) est en net recul de 40%.

 

 

ü      La création d’activités dans le privé a connu une hausse de 20,7 % par rapport au second trimestre de l’année dernière. Les secteurs des entreprises du Bâtiment et de prestataires de services ont été les principaux créateurs d’activités.

 

ü      L’indice de prix à la consommation a enregistré une très faible hausse de 0,09% sur une période de 12 mois, il est même resté stable entre mars et juin 2002.

 

 

ü      Concernant la gestion budgétaire, le déficit sur base ordonnancement qui s’élève a 790 millions FD (soit – 0,7 % du PIB)au 30 juin 2002 a enregistré une amélioration importante de 41%  par rapport à son niveau de juin 2001 (1,338 milliards FD). En effet, malgré la hausse des dépenses totales (+3,4%) consécutives à la forte progression des dépenses d’Investissements (+ 52,6 %) et des nouvelles dépenses sociales additionnelles, le déficit  a pu être juguler grâce à la hausse des recettes budgétaires recouvrées (+  7,7 %) et celle des dons officiels (+ 8,3 %).     En outre, le solde « recettes budgétaires diminuées des dépenses courantes » qui enregistrait un déficit de 398 millions FD en juin 2001, dégage en ce 2ème trimestre 2002 un excédent de 351 millions FD ( soit   + 0,3 % du PIB).

 

 

ü      Le secteur monétaire a été caractérisé pour ce deuxième trimestre 2002 par une croissance de la masse monétaire de 7,5% comparé à son niveau de juin 2001. Par ailleurs, s’agissant des contreparties de la masse monétaire, on remarque une fois encore une forte augmentation des avoirs extérieurs nets (+25%) notamment ceux des Banques Commerciales (+ 33 %), au détriment des crédits intérieurs.

 

ü      Enfin, en plus de l’analyse conjoncturelle, ce Bulletin trimestriel contient aussi des informations relatives à l’évolution du transport routier et des immatriculations du parc automobile, ainsi que des divers articles concernant la situation socio-économique                  (Assurances, FSD, etc. …).