III  - Les femmes dans le développement
 

La Direction de la promotion de la Femme et de la famille d’abord puis le Ministère ont été crées suite aux recommandations de la dernière grande conférence sur les femmes qui s’est tenue à Beijing en 1995.

 

         Depuis sa création, les grandes missions réalisées par le ministère pour faire avancer l’intégration de la femme dans le développement :

 

1.     Elaboration de la stratégie nationale pour l’intégration de la femme dans le développement (SNIFD).

Le cadre général dans lequel s’inscrit la SNIFD est de :

 

-         reconnaître et valoriser d’une façon égale la contribution spécifique des femmes et des hommes dans le développement socio-économique national,

 

-         éliminer les causes profondes des écarts entre les hommes et les femmes dans l’accès aux ressources et leurs contrôles ainsi que l’exercice de leurs droits et obligations,

 

-         prendre en compte les trois rôles sociaux de la femme et œuvrer à l’allégement des contraintes qui y sont liées,

 

-         habiliter la femme socialement, économiquement et politiquement pour lui permettre d’être un élément efficace dans la construction de la société et d’en bénéficier en même temps.

 

2.     Collaboration à la finalisation du projet du code de la famille

 

3.     Institution depuis 3 ans du grand Prix du Chef de l’Etat le 8 mars de chaque année

 

4.     Participation au concours « Ma Africa »  en Afrique du Sud.

 

5.     Célébration de la journée Internationale de la Femme ; une occasion de mettre en valeur les produits fabriqués par les Associations Féminines.

 

6.     Organisation d’ateliers de rencontre avec les femmes ; atelier sur les droits constitutionnels  de la femme suivi des débats sur la participation de la femme à la vie politique.

 

7.     L’édition de documents ; femme entrepreneur et femme et prise de décision.

 

8.     L’édition de documentaire TV ; profil de femme (alif ;Bât, Ta) sur l’alphabétisation.

 

9.         Participation aux actions menées par le Ministère de la Santé.

 

10.           Projet pilote sur la lutte contre la déperdition scolaire des petites filles à Dikhil.

 

11.           Lancement en Avril 2002 d’un projet BAD visant à permettre aux ONG et associations de bénéficier d’un soutien matériel par le biais de petits projets à hauteur de 1000 dollars, et humain afin qu’elles puissent adhérer et participer à l’action de la femme.

 

Ce projet contient un volet de plaidoyer.

 

12.           Assistance aux Femmes (Djibouti-ville-District de l’Intérieur) dans le cadre du Fond Social de Développement et de l’ADETIP et ce dans les domaines de la formation et de la création des sources de revenus.

 

13.           Projet d’alphabétisation des femmes financé par la BID.

 

Par ailleurs, le ministère poursuit ses missions fondamentales :

 

-         Veuiller à l’application de la stratégie de la promotion de la femme.

 

 

-         Proposer des projets et programmes destinés à garantir une meilleure intégration de la femme et à promouvoir la famille dans le processus de développement.

 

-         Promouvoir les mesures destinés à respecter, les droits de la femme dans la société et qui sont de nature à garantir l’égalité dans les domaines politique, économique, social et cultureL.

 

-         Créer une banque de donnée relative à l’évolution de la femme djiboutienne et centraliser toute documentation collecté ou détenue par les autres services.

 

-          Assurer la coordination des actes par les différents ministères en faveur de l’intégration de la femme dans le développement.