II. Les Investissements Publics au 30 Juin 2002

 
Tableau récapitulatif des décaissements relatifs aux projets d’Investissements Publics
                                                                                                  En millions FD
SECTEURS

 

Décais

30-06-02

(1)

Décais

30-06-03

(2)

%  dans le total

(1)

Prévision

2002

(2)

 
Secteur Primaire

 

Infrastructures et Equipements Publics

 

 

Affaires sociales

 

 

Education

 

 
Santé

 

 

Appui  à la Gestion de l’Economie

 

0

 

 

426

 

 

357

 

 

345

 

 

116

 

 

97

 

 

 

0

 

 

818

 

 

196

 

 

315

 

 

326

 

 

0

 

 

 

0 %

 

 

31,7%

 

 

26,6%

 

 

25,7%

 

 

8,6%

 

 

7,2%

 

0 %

 

 

49,4%

 

 

11,8%

 

 

19 %

 

 

19,2%

 

 

0 %

 

 

 
TOTAL

 

1 341

 

 

1 655

 

100 %

 

100 %

 

Source : Direction de l’Economie (PIP)

 

Les décaissements relatifs aux projets d’investissements publics s’élèvent au 30 juin de l’année 2003 à 1,655 milliards de FD soit une hausse de 23 % comparé au montant constaté à la même période de l’année dernière.

 

Les principaux secteurs bénéficiaires des ressources allouées à l’investissement sont d’une part le secteur des routes et des équipements publics qui absorbent près de la moitié des décaissements, l’autre moitié allant aux secteurs sociaux .

 

Les Routes et Equipements Publics : il s’agit principalement de la réhabilitation du corridor routier international reliant Djibouti et l’Ethiopie financé par la Banque Mondiale et de l’acquisition d’équipements de voirie financé par la Chine.

 

Les secteurs sociaux : Ce sont  des projets relatifs à la lutte contre la pauvreté (ADETIP), des projets éducatifs visant à améliorer la capacité d’accueil des différents établissements scolaires dans l’ensemble des districts et enfin des projets sanitaires ayant trait à la réhabilitation des infrastructures hospitalières et à la lutte contre les maladies telles que la tuberculose, le paludisme et le VIH Sida.

 

Le taux d’exécution reste relativement faible à cette période de l’année, il avoisine les 20%. On s’attend néanmoins à ce qu’il s ‘améliore de manière significative dans les mois à venir :

 

-         Le projet de construction des 1000 logements sociaux cofinancé par le FADES et le Fonds d’Abu-Dhabi connaît un avancement des travaux satisfaisant.

 

-         Le projet de réhabilitation des rocades urbaines financé par l’Union Européenne démarrera incessamment, le marché étant attribué récemment à une entreprise.