C - La situation monétaire au 1er  trimestre 2003

 

I - Evolution des principaux agrégats monétaires

 

         (BND, Banques en activités et Trésor)

                                                                                                En Millions FD

                                                                                               

Composantes

Mars

2002

Déc.

2002

Mars

2003

Variation

sur

3 mois

Variation

sur

1 ans

 

Monnaie Fiduciaire

 

8 940

 

10 188

 

9 904

 

-2,8%

 

+ 10,8%

 

Dépôts à vue en FD

 

-          dans les banques

-          au trésor

 

18 591

 

13 671

 4 920

 

21 224

 

16 304

  4 920

 

21 664

 

16 744

  4 920

 

+ 2%

 

+ 2,7%

 

 

+ 16,5%

 

+ 22,5%

  

 

Dépôts à terme en FD

 

7 129

 

8 820

 

9 162

 

+ 3,9%

 

+ 28,5%

 

Dépôts en devises

 

27 913

 

30 125

 

30 789

 

+ 2,2%

 

+ 10,3%

 

Total Masse Monétaire

 

 

62 573

 

70 357

 

71 519

 

+ 1,6%

 

+ 14,3%

Source : BND

 

La masse monétaire totale au 31 Mars 2003 qui s’établit à 71,519 milliards FD a enregistré une hausse importante de 14,3 % sur une période d’une année.

 

 

La valeur de billets et pièces mis en circulation a connu une croissance de 10,8 %, sur une période d’une année et a enregistré une baisse de 2,8% sur trois mois.

 

 

Les dépôts en FD ont considérablement accru de 19,8 % par rapport à mars 2002 avec 30,826 milliards en mars 2003, et de 2,6 % par rapport au 4ème trimestre 2002. Cela est du à l’effet combiné de l’augmentation des dépôts à vue et des dépôts à terme.

 

Les dépôts à terme, se chiffrant à 9,162 milliards de FD ont marqué une hausse significative de 28,5 % par rapport au 1er trimestre de l’année 2002 et de 3,9 % sur trois mois. Les dépôts à vue ont passé de 18,591 milliards FD au 31 Mars 2002 à 21,664 milliards FD une année plus tard, soit une hausse  de 16,5 %. 

 

 Les dépôts en devises : 30,789 milliards FD

 

Le montant des dépôts en devises  qui s’établit à 30,789 milliards FD  a  augmenté de 10,3% sur une année  tout en enregistrant une hausse de 2,2% par rapport au 4ème trimestre 2002.      

 

II - Les contreparties de la masse monétaire

 

 

Masse Monétaire = Avoirs Extérieurs Nets + Crédit Intérieur  - Autres Postes Nets

                                                                                                 En Millions FD

Composantes

Mars

2002

Déc.

2002

Mars

2003

Variation

sur

3 mois

Variation

sur

1 ans

 

Avoirs extérieurs nets

 

  • Autorités monétaires

 

  • Banques commerciales

 

41 534

 

9 808

 

31 726

 

47 264

 

10 233

 

37 031

 

48 805

 

8 469

 

40 336

 

+ 3,2 %

 

- 17,2 %

 

+ 9 %

 

+ 17,5 %

 

- 13,6 %

 

+ 27 %

 

 

Crédits intérieurs  

 

·         créances sur l’Etat

 

·        crédits à l’économie

 

 

35 231

 

 7 095

 

28 136

 

 

36 459

 

 9 354

 

27 135

 

 

36 677

 

10 348

 

26 329

 

 

+ 0,6 %

 

+ 10,6 %

 

- 2,6 %

 

 

+ 4,1 %

 

+ 46 %

 

- 6,4 %

 

Autres postes nets

 

- 14 192

 

- 13 366

 

- 13 963

 

+ 4,5 %

 

- 1,6 %

 

Total Masse monétaire

 

62 573

 

70 357

 

71 519

 

+ 1,6 %

 

+ 14,3 %

Source : BND

 

Structure de  la contrepartie de la masse monétaire

 

Composantes

Mars

2002

Déc.

2002

Mars

2003

 

Avoirs extérieurs nets

 

 

66,3 %

 

67 %

 

68,2 %

 

Crédit intérieur

 

  • créances sur l’Etat

    

  • Crédits à  l’économie

 

56,3 %

 

11,3 %

 

45 %

 

 

51,8 %

 

13,3 %

 

28,5 %

 

 

51,3 %

 

14,5 %

 

36,8 %

 

Autres postes nets

 

- 22,7 %

 

- 19 %

 

- 19,5 %

 

Total Masse Monétaire

 

100 %

 

100 %

 

100 %

         Au 31 Mars 2003, la masse monétaire a eu pour contreparties :

 

 

Ces avoirs sont passés de 41, 534 milliards FD en mars 2002 à 48,805 milliards FD à la même période de l’année 2003 , soit une hausse substantielle de 17,5% et une hausse de 3,2% sur trois mois. Cette variation est principalement causée par  l’accroissement des avoirs extérieurs des banques commerciales qui sont passés de 31,726 milliards FD à 40,336 milliards FD entre le 1er trimestre 2002 et le 1er trimestre 2003, soit une augmentation de 27%. Alors que les avoirs extérieurs nets des autorités monétaires ont connu une baisse de 13, 6% sur une année et de 17,2 % en trois mois.

 

 

En mars 2003, les crédits intérieurs se sont établis à 36,667 milliards FD et ont connu une amélioration de 27 % par rapport à la même période de l’année 2002.

 

La hausse des crédits intérieurs est due aux créances sur l’Etat qui ont évolués de 46 % sur une année en passant de 7,095 milliards FD en mars 2002 à 10,348 milliards FD en 2003. Ces créances ont représenté 14,5 % de la masse monétaire au cours du 1er trimestre 2003 contre 11,3% au premier trimestre 2002.

 

Le crédit à l’Economie qui se chiffre à 26,329 milliards FD enregistre une baisse de 6,4 % par rapport au 1er trimestre 2002. Sa part dans la masse monétaire totale est passée de 45% à 36,8% sur une période d’une année.