IV  - Le Transport aérien

Statistiques du trafic commercial de l’Aéroport International de Djibouti au cours du 2ème trimestre 2002 (arrivées + départs).

 

Compagnie

Mouvements d’avions

Passagers locaux

Fret (tonnes)

 

2ème  

trimestre

01

2ème 

trimestre

02

2ème 

trimestre

01

2ème   

 trimestre

 02

2ème  

trimestre

01

2ème   

trimestre

02

 

Air France

Ethiopian

Yemenia

Dallo  Airlines

Djib Airlines

COTAM

ONG

British Airways

Somalia Air

Divers

 

100

356

114

226

140

30

110

108

188

48

 

 

52

364

152

380

144

 52

90

54

0

230

 

5 226

4 742

5 318

2 367

1 439

1 959

    0

886

1 191

295

 

4 036

5 326

4 168

6 768

1 834

2 296

    0

   518

    0

   659

 

180,10

453,80

51,00

175,66

458,3

56,6

0,0

10,10

131,0

49,10

 

 

 

239,90

1037,70

  89,70

  283,30

561,20

78,80

  0,0

    12,40

   0,0

   58,70

 

 

TOTAL

 

 

1 412

 

1 518

 

23 423

 

25 606

 

1 565,66

 

2 361,70

 

Variations

 

 

+7,5 %

 

 

+9,3 %

 

 

+ 50,8%

Source : AID

 

Le trafic commercial de l’Aéroport au 2ème  trimestre de l’année 2002 se présente comme suit :

 

Au cours du 2ème trimestre 2002, toutes les rubriques (mouvements d’avions, passagers locaux et fret) sont en hausse. Outre l’effet des vacances d’été, cette hausse est due à la prise en compte des vols dits militaires (G.A.F, U.S Air force, Forces espagnoles et les vols des Nations Unies) dans la rubrique « Divers » des mouvements d’avions..

 

Ø      La rubrique mouvements d’avions est en augmentation de 7,5 % par rapport au 2ème trimestre 2001 en s’établissant à 1518 vols au 30 juin 2002 contre 1 412 vols au second trimestre 2001. Cette hausse résulte de l’accroissement des vols des compagnies régulières à l’exception d’Air France, ainsi qu’une forte augmentation des vols militaires effectués pour l’essentiel par l’US Force et le German Air Force. En effet, la compagnie Dallo Airlines connaît une progression remarquable (+ 68 %) de ses vols par rapport au 2ème trimestre de l’année 2001. Cette augmentation est justifiée par les vols supplémentaires pour la Somalie en plus des vols réguliers du fait  des grandes vacances d’été. De plus, pour répondre à la forte demande des estivants et grâce à son prix très compétitif, la compagnie propose désormais un vol supplémentaire  en direction de Dubaï et un autre vol supplémentaire vers Paris sans escale en Boeing 757. Par ailleurs la compagnie a repris ses vols en direction de la Somaliland.

 

La Compagnie Yemenia a vu le nombre de ses vols augmenter d’un tiers (+ 33,3 %) en un an. Cette compagnie assure dorénavant 6 vols/semaine alors que pour 2001 le trafic était de 4 vols/semaine. On assiste aussi une très forte augmentation des vols dits «Divers » qui ont presque  quintuplé en un an. Ce sont essentiellement des mouvements militaires (German Air Force, US Air Force, Forces Espagnoles). Ces vols à statuts militaires sont tout de même perçus comme des mouvements commerciaux puisqu’ils sont facturés pour des redevances de navigation ou d’atterrissage depuis Février 2002.

 

D’autres compagnies comme Ethiopian Airlines (+ 2,2 %)  et Djibouti Airlines (+ 2,9 %) ont vu leur vols légèrement  progresser alors que les vols dits « COTAM » se sont envolés (+ 73,3 %)  en une période d’une année. Parmi les compagnies en baisse, nous avons Air France (-48 %) et British Airways (-50 %) qui ont effectué chacun un changement de programme par rapport à 2001.

 

 

Ø      Le nombre de passagers locaux (hors transit) est en légère hausse de 9,3 %, en passant de 23 423 passagers au 2ème trimestre 2001 à 25 606 passagers une année plus tard. Hormis quelques compagnies (Yemenia, Air France et British Airways), toutes les autres compagnies connaissent une progression plus ou moins significative. Ainsi, la compagnie Dallo a vu le nombre de ses passagers tripler (+ 186 %) en un an, tandis que ceux de Djibouti Airlines et d’Ethiopian ont augmenté respectivement de 27,4 % et de 12,3 %. En revanche, les passagers transportés par Air France et Yemenia ont baissé de 22,8 % pour la 1ère  compagnie et de 21,6 % pour la seconde.

 

 

Ø      En s’établissant à 2 361,7 tonnes au second trimestre 2002 contre seulement 1 538,8 tonnes au second trimestre 2001, le fret a connu une forte hausse de 50,80 % en une année.

Au cours de ce trimestre, toutes les compagnies ont vu leur fret augmenter sensiblement. Ainsi, le volume du fret transporté par Ethiopian a connu une forte croissance de 128 % en un an. Ceci s’explique par l’acheminement par une ONG danoise au départ de Djibouti des produits pharmaceutiques pour l’Ethiopie depuis le 1er trimestre de cette année. En outre, grâce aux marchandises périssables (fruits) en provenance du Yémen et des tissus non confectionnés pour les vendeurs djiboutiens, le fret de Yemenia a augmenté de 75,9 %. Le fret de Dallo est aussi en hausse de 61,3 % en raison du transport des marchandises dites périssables en provenance de Mogadisho et de Dubaï pour les commerçants locaux. D’autre part, contrairement à ses vols et au nombre de ses passagers, le fret d’Air France s’est accru d’un tiers ( 33,2%), la compagnie ayant acheminé du matériel pour la mission allemande.      

 

Au total, le résultat globalement positif du trafic commercial de l’Aéroport laisse augurer une reprise prometteuse du trafic surtout avec la concession de la gestion de l’Aéroport au Dubaï Port depuis juin 2002.