III – Le transport maritime

 

Au cours du 1er trimestre 2003, l’activité portuaire en terme des marchandises embarquées et débarquées se présente comme suit :

 

         A l’Entrée (en tonnes)

 

Statut

1er  

trim. 01

1er 

trim. 02

1er

trim. 03

Variation

2002/2003

 

Marchandises sèches

 

-         Djibouti

-         Ethiopie

-         Somalie

-         Transbordement

 

Hydrocarbures

 

-         Djibouti

-         Ethiopie

 

 

702 436

 

61 808

578 226

96

62 305

 

343 429

 

40 161

303 268

 

 

497 193

 

81 263

357694

4 845

53 391

 

300 745

 

30 886

269 859

 

 

698 886

 

78 932

502 321

206

117 427

 

429 794

 

75 041

354 753

 

+40,56 %

 

- 2,87 %

+ 40,4 %

- 95,7 %

+ 120 %

 

  + 42,91 %

 

142,96 %

 + 31,46 %

 

Total

1 045 865

797 938

1 128 680

+ 41,45 %

    Source : PAID

 

         Le volume des marchandises sèches à l’entrée du port s’établit à         698 886 tonnes au 1er trimestre 2003 contre 497 193 tonnes au même trimestre de l’année 2002, soit une hausse de 40,56 % en variation annuelle. Cette forte hausse de l’activité portuaire provient en grande partie d’une hausse d’importation des marchandises sèches pour l’ Éthiopie (+ 40,4 %) et du transbordement (+120%).Cependant, pour Djibouti et la Somalie, l’importation des marchandises a baissé sur un an soit respectivement   de        - 2,87% et - 95,7 %.

 

         Quant aux hydrocarbures, leur importation a connu un bond annuel en  passant de 300 745 tonnes au 1er trimestre 2002 à 429 794 tonnes au 1er trimestre 2003, soit une hausse de 42,91%. C’est grâce à la très forte augmentation des importations de Djibouti (+ 142,96 %) que la croissance se fait ressentir sur cette période puisque aux trimestres précédents le volume de ces importations subissait une baisse. Les importations éthiopiennes ont également enregistré une hausse de 31,4 % en se fixant à 354 753 tonnes contre 269 859 tonnes au 1er trimestre 2002.

 

         Dans l’ensemble, le trafic au débarquement (marchandises et hydrocarbures) s’est fortement accru avec un volume de 1 128 680 tonnes soit une hausse de 41,45 % par rapport au 1er trimestre 2002. 

 

A la sortie (en tonnes)

 

Statut

1er 

 trim. 01

1er  

trim. 02

1er  

trim. 03

Variation

2002/2003

 

Marchandises sèches

 

-          Djibouti

-          Ethiopie

-          Somalie

-          R.Transbordement

     

Hydrocarbures

 

 

 112 477

 

      496

41 176

        147

70 658

 

600

 

 179 494

 

      215

82 990

        0

96 289

 

0

 

234 354

 

1 359

92 608

84

140 303

 

0

 

+ 30,56 %

 

  +  532 %

+ 11,59 %

  + 100 %

+ 45,71 %

 

-

Total

113 077

179 494

234 354

+ 30,56 %

 

 

         Le trafic des marchandises sèches  à la sortie a également connu une hausse d’activités correspondant à une augmentation de 30,56% sur une période d’un an et s’élève à 234 354 tonnes contre 179 494 tonnes au 1er trimestre 2002. Tous les pays utilisant le port de Djibouti pour l’exportation des marchandises sèches ont connu cette croissance : Djibouti (+ 532 %), Ethiopie (+ 11,59 %), Somalie (+ 100 % ). De même on note une forte hausse des marchandises sèches enregistrées à la reprise de transbordement (+ 45,7 %) avec 140 303 tonnes contre 96 289 tonnes au 1er trimestre 2002.

 

         Au total le trafic du port au 1er trimestre 2003 (entrée et sortie) a connu une croissance de 39,45% comparé à celui de la même période de l’année 2002.