IV  - Le transport maritime

 

Au cours du 3ème trimestre 2003, l’activité portuaire en terme des marchandises embarquées et débarquées se présente comme suit :

 

         A l’Entrée (en tonnes)

 

 

        Statut

 

3ème

trimestre

02

2ème

trimestre

03

3ème

trimestre

03

Variation

 

/ 3 mois

/ 12 mois

 

Marchandises sèches

 

-          Djibouti

-          Ethiopie

-          Somalie

-          Transbordement

 

Hydrocarbures

 

-          Djibouti

-          Ethiopie

 

380 027,24

 

  61 579,77

288 384,84

        22,86

 30 039,77

 

332 554,84

 

  66 365,69

266 189,15

 

1 051 534,85

 

79 228,74

804 381,69

      142,02

   167 782,40

 

352 659,68

 

30 892,84

321 766,84

 

988 744,93

 

109 319,03

700 290,36

      161,37

178 974,17

 

380 863,32

 

  69 973,77

310 889,55

 

- 6 %

 

+ 38  %

- 13 %

+13.6 %

+ 6,7 %

 

+ 8 %

 

+126,5 %

- 3,4 %

 

+160 %

 

+ 77,5%

+143 %

+606%

+496%

 

+14,5%

 

+ 5,4 %

+16,8 %

 
Total

 

 

712 582,08

 

 

1 404 194,53

 

1 369 608,3

 

- 2,5 %

 

+ 92 %

Source : PAID

 

            Le volume des marchandises sèches à l’entrée du port s’établit à      988 744 tonnes au 3ème trimestre 2003 contre 380 027 tonnes au cours du même trimestre de l’année 2002, soit une hausse confortable de 160% en variation annuelle, malgré une baisse de 6 % sur un trimestre.

 

         Cette forte augmentation en volume est enregistrée pour toutes les destinations : les importations djiboutiennes (109 319 tonnes) s’améliorent de 77,5% grâce aux produits agricoles ; produits des industries alimentaires et les métaux & ouvrages métalliques. Les importations éthiopiennes (700 290 tonnes soit 70% du total des marchandises)  réalisent une hausse de 143% essentiellement due à l’aide alimentaire; produits des industries alimentaires ; métaux et ouvrages métalliques. Le trafic de transbordement (178 974 tonnes) a quant à lui  été multiplié par 6 par rapport à son volume du 3ème trimestre 2002.

 

         Le volume d’hydrocarbures importé (380 863 tonnes) a progressé de 14,5%  comparé à son niveau du 3ème trimestre 2002. Cette hausse est observée aussi bien pour Djibouti (+ 5,4 %) que pour l’Ethiopie (+ 16,8 %).

 

         Dans l’ensemble, le trafic au débarquement (marchandises sèches et hydrocarbures) s’est fortement accru avec un volume  total de 1 369 608 tonnes au 3ème trimestre 2003 contre 712 582 tonnes au 3ème trimestre 2002, soit une hausse sensible de 92 %.

 

 

A la sortie ( en tonnes )

 

 

 

Statut

 

3ème

trimestre 02

 

2ème

trimestre 03

 

3ème

trimestre 03

Variation

 

 

 

/ 3 mois

/ 12 mois

 

Marchandises sèches

 

-          Djibouti

-          Ethiopie

-          Somalie

-          R.Transbordement

 

 

185 590,93

 

          0,00

103 474,37

          0,00

82 116,56

 

265 290,05

 

1 811,51

94 575,54

      10,65

168 892,35

 

281 844,95

 

     238,65

83 020,63

         0,00

198 585,95

 

 

+6,2%

 

- 86,8 %

-12 %

-100%

+18 %

 

+ 52 %

 

+100 %

- 19,7 %

-

+142 %

 

 

  

Le volume des marchandises à la sortie du port qui se chiffre à         281 845 tonnes  au troisième trimestre 2003 a enregistré une hausse de 52% comparé à son niveau  de la même période de 2002.

 

Cette hausse est essentiellement obtenue grâce à la reprise de transbordement (+142%) qui représentent 70,5% des marchandises exportées, tandis que les exportations éthiopiennes ont chuté  de 19,7% au cours de ce troisième trimestre à cause des baisses des céréales, des Mélasses, et du bois & cuirs.