mefpp
 

ENQUETES ENERGIES

 

Le Gouvernement de Djibouti s’est engagé à mettre en œuvre un programme de réforme et de développement du secteur de l’énergie ayant pour objectif principal l’amélioration de la compétitivité de l’économie djiboutienne et la réduction de la pauvreté.

L’énergie dans ses différentes formes constitue une condition sine qua none du développement économique et social d’un pays.  La disponibilité d’une énergie peu coûteuse participe ainsi à la réduction de la pauvreté tout en facilitant l’accès à l’énergie des couches sociales les plus défavorisées en milieu urbain mais également en milieu rural.

L’élaboration, dans le cadre de cette politique, d’une stratégie décennale du secteur de l’énergie constitue une priorité. Avec l’assistance de la Banque Mondiale à travers un financement ESMAP (Programme d’assistance à la gestion du secteur énergétique), cette stratégie vise à (i) réduire le coût de l’électricité et (ii) accroître l’accès à l’énergie d’un plus grand nombre d’habitants et ce en zone urbaine ainsi bien qu’en zone rurale.

Toutefois, Djibouti souffrant d’un manque cruel de statistiques fiables sur la consommation énergétique des ménages, la Direction de la Statistique et des Etudes Démographiques (DISED) a été saisie pour réaliser, en collaboration avec le Ministère de l’Energie et des Ressources Naturelles, le Centre d’Etudes et de Recherche de Djibouti (CERD), l’Electricité de Djibouti (EDD), l’Enquête Energie Auprès des Ménages (EDAM-Energie), afin de fournir des données sur les comportements énergétiques des ménages qui serviront de support à l’élaboration d’une stratégie nationale de l’énergie.

L’enquête s’est déroulée en 2004 et les résultats figurent dans le Rapport final publié par la DISED.

 

Rapport Enquête Energie 2004